Pavillon rouge, début XX°s

Publié le par Véronica Liari

On voit ici les fenêtres en "chiens assis"  de la chambre où Aimée repose durant son coma.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article