Vos commentaires sur le livre

Publié le par Véronica Liari

Nov 2008

Véro,

Je viens de terminer ton 2eme roman.Vraiment ce n'est pas parce-que c'est toi ,mais bravo,cette histoire m'a émue et j'ai pleuré .Tu as un véritable talent et j' espère de tout mon coeur qu'une grande maison d'édition te fera confiance un jour.Promets-moi d'en écrire d'autres. Je t'embrasse fort. Chantal


 

Je suis entré dans cette histoire avec bonheur. J'aime votre style, votre manière de camper les personnages et de les planter sobrement dans leur décor, votre maîtrise des dialogues qui sont toujours justes, et l'émotion que vous faites si bien partager. Et puis cette guerre ! Gilles Laporte . Ecrivain

01/10/08
L'histoire de Jeanne est prenante et reflète, mise à part sa longue existence évanescente au château Saint Léopold, la vie de tant de femmes pendant la guerre. J'ai suivi tous ses déplacements connaissant le secteur. Où se situe la ferme de Blafontaine? Je dois avouer que j'ai versé quelques larmes quand Jeanne est partie. D'ailleurs quand le livre a été terminé, est-ce que pour vous l'absence de Jeanne s'est faite sentir?
J'ai prêté votre livre à une charmante dame que je soigne, qui est née à Gerbéviller en 1919 et y a vécu toute sa vie. Le livre a été pour elle une grande émotion: le martyre de Gerbéviller sa mère l'a vécu, elle aussi a dû quitter le village en 1914.Mais le plus troublant pour elle est que son père a fait partie et suivi le même régiment, aux mêmes endroits que Jean, il aurait pu être un compagnon de son père. Elle m'a demandé quelle étincelle a pu déclencher cette histoire et vous permettre de l'écrire.
J'ai dit à Madeleine que vous organisiez le prochain salon du livre sur Lunéville et l'ai invitée à y aller pour vous rencontrer.
Merci pour cette belle histoire. Un seul regret, la partie actuelle, je sais, n'est pas la principale mais aurait peut être pu être plus développée, étayée par quelques moments de votre vie.  Myriam


22/09/08

 Merci à vous d'être passée me voir au salon. J'ai fini votre livre hier et j'ai pris un grand plaisir à le lire. Etant tres attachée aux lieux et aux maisons, vous pouvez imaginer que le sujet du livre m'a plu de suite;  j'ai adoré l'histoire de Jeanne, les retrouvailles si emouvantes avec Louis. Je suis allée faire un tour sur votre blog, quelle demeure magnifique ! Promettez moi de m'y inviter lors de ma prochaine visite à Nancy.
Merci à vous et encore bravo .Tatiana de R. Ecrivain


27/08/08 
Chère Véronica  

On ne regrette que rarement d'avoir voulu faire plaisir à quelqu'un : je me félicite d'avoir pris votre livre, que je viens de lire presque d'un trait ; pas un temps mort, pour un peu on croirait que vous avez réellement vécu cette belle histoire ; en tout cas dans l'imaginaire. Je suis très touché par votre sensibilité, cet amour des choses et des êtres qui semble vous habiter et qui illumine ce livre.   Y. L

 

26/07/08

J'ai dévoré ton bouquin !

L'histoire m'a tenue en haleine et j'ai trouvé l'écriture particulièrement riche et très agréable à lire.

Evidemment, je meurs d'envie de connaître le vrai du faux, la proportion de l'imaginaire par rapport à la réalité !

As-tu d'autres histoires dans tes tiroirs ?!    FLO

 

Bonjour Véro, je viens comme prévu te livrer mes sentiments après la lecture de  ton roman.Je ne suis pas très romans,mais l'idée que cela ce passe dans ma ville  écrit par une personne que je côtoie, m'a littéralement poussé à le dévorer.je suis arrivé au bout très rapidement avec des émotions poussées à la limite des  larmes. Le roman est si bien écrit mêlant le passé et le présent que j' ai  découvert combien ta maison doit être remplie de souvenirs,quelle chance tu as de pouvoir te retrouver en famille dans une demeure qui as tant de chose à raconter.Je viens de me rendre compte que vous aussi vous écrivez une page du futur de St Léopold, je pourrai continuer des heures à te parler de mon admiration pour ton  écriture, je voulais quand même que tu saches que j'attends la suite avec impatience.bravo et merci pour ton travail tes recherches et ta source d'inspiration. Ne change rien.

                        Amitiés Dominique 


Je l'avais acheté le 8 mai à sa sortie à St Nicolas, et mis précieusement de côté le temps de disposer de vrai temps libre, en vacances. Enfin, je l'ai lu... étonnant, surprenant, émouvant, bluffant... et pourtant les scientifiques ont toujours un peu de mal avec les fantômes ! pour terminer c'est admirablement bien écrit, encore   bravo ! A bientôt.  JO

Ca y'est j'ai terminé St Léopold...c'était fabuleux! J'ai moi aussi, je l'avoue, pleuré à la lecture de ton petit chef d'oeuvre...c'était magnifique vraiment! Comment fais-tu pour avoir autant d'imagination??!! En tous cas j'ai hâte de lire ton prochain roman!! Merci de nous faire vivre ces moments pleins d'émotions! En plus je ne sais pas si c'est le fait d'être loin de mes proches mais je dois dire que je me suis lâchée!! Ca fait du bien de pleurer! Malaurie

10/06/08
J'ai fini ton livre et il m'a émue aux larmes... J'ai beaucoup aimé cette histoire passionnante où l'on apprend beaucoup de choses sur Lunéville à une autre époque ô combien difficile. Félicitations Véronica ! Tu vas rire, mais je t'ai tellement identifiée à Olivia par un moment que je t'ai réellement imaginé partir avec ton mari en Suisse rencontrer Louis. Je riais toute seule quand je réalisais que je marchais à fond dans ton histoire et à toi surtout, habitante privilégiée de Saint-Léopold. J'ai hâte de faire sa connaissance maintenant.  Lili


 

09/06/08
Ma chère VERO

Félicitations !
Je me suis bien éclatée en lisant ton livre.
J'ai bien l'impression que tu as vécu ces moments là.
Je suis très très fière que ma nièce soit attirée par l'écriture, je crois
que cela aide à vivre dans ce monde de brutes.
CONTINUE, c'est du vrai bonheur !

 Patou

 

Bien bien..... ben ça y est !! j'ai terminé ton second livre, mais j'espère bien en lire d'autres !! je pense que tu es pleine d'imagination !! Si, si !!! Jeanne est très séduisante et on se laisse porter par son récit ... Tout y est bien, mais que sa vie est "triste", pleine de bonheur, mais triste tout de même !! mais en fait ... pas si triste que cela, car de l'Amour elle en a eu beaucoup, en donne aussi et jusqu'à la fin ... tu vois, on ne sait pas comment dire .... on est pris entre "deux eaux"!! mais quelle belle histoire ! J'ai beaucoup aimé, c'est à s'y méprendre de savoir si c'est vrai ou pas .... et même que ..... je ne veux pas le savoir, le doute est là !! et cela me plaît ! Tu as dû faire aussi beaucoup de recherches car tout le livre relate des faits existants et c'est cela qui trouble, quand le vrai se mélange à l'imaginaire !! je pense que tu es très douée pour que, nous nous échappions un moment de cette fichue vie de tous les jours et de plonger dans un passé ou un futur plein de rebondissements et d'intrigues, de suspens aussi .....(tout ce que j'aime, oui, je le dis encore....) Des critiques, que veux tu que je te dise, moi même suis bien incapable de faire ce que tu fais, je suis la lectrice type qui me laisse envoûter par la ronde des mots, des phrases !! je suis très respectueuse de ton travail !! vraiment cela est très très sincère !! Bon alors juste une remarque ................ des pages, il n'y en avait pas assez, encore une fois !!!! ah là là ... et la seule chose, mais c'est parce que je suis gourmande, j'aurais souhaiter que la rencontre spirituelle entre Louis et Jeanne, soit, avec tes mots, plus formulée, entrer dans la communication de l'inconnu et la chaleur des retrouvailles ... c'est peut être ce qui m'a manqué un peu, (mais je te répète que ton écriture est vraiment trop bien et je n'avais pas envie de quitter cette atmosphère) aussi j'ai pleuré et cette fois à chaudes larmes en cachette (chut) et je dois dire que je pense souvent à Jeanne !! dommage que Louis n'ait pas eu d'enfants, il y aurait peut être eu une suite !!!! Sylvie N

 

16/05/08
ça y est je l’ai terminé !

 

Et j’ai adoré ! J’ai eu un peu de mal à rentrer dans le livre dans les premières pages (mais c’est souvent un problème chez moi) et ensuite je n’ai pas décollé de l’histoire.

En fait au début j’ai eu peur que le livre ne tourne que sur les fantômes dans les anciennes demeures. Mais j’ai très rapidement été pris par la vie de Jeanne, et le fait qu’elle soit présente sous une autre forme dans l’histoire rajoute quelque chose à son récit qui est plein d’émotions.

 

Le début du siècle est une période de l’histoire qui m’attire beaucoup, et j’ai apprécié la vision de la guerre coté des civils. Je suis en train (pendant mes loisirs) de recopier le carnet de guerre de mon arrière grand-père, et de faire des recherches sur les endroits où il a combattu, et j’ai retrouvé en la personne de Jean, la même résignation à aller avec bravoure au devant de la mort.

 

Sachant que tu habites cette maison j’ai même à un moment douté du coté fictif de l’histoire, tellement les personnages paraissent réels.

 

En résumé j’ai vraiment aimé. Ton livre m’a apporté ce que j’attends d’un livre, des agréables moments de rêves. Tu as bien fais de te mettre à l’écriture (mais je n’ai pas dis que tu n’étais pas bien comme enseignante, au contraire).  Fabien, un ancien élève

  

 J'ai fini "Saint Léopold ou l'éternité pour Jeanne" la semaine dernière et je l'ai lu avec un intérêt certain. Pas uniquement car l'action se passe à Lunéville mais aussi parce que le personnage de Jeanne est attachant et moins "larmoyant" qu'il ne pourrait paraitre au premier abord. Et puis je suis toujours fasciné par la faculté de créer et ce qui amène un auteur ou un artiste à faire une oeuvre. Probablement aussi parce que j'en serais parfaitement incapable. Alors si c'est agréable à lire et plutôt bien construit, si de plus je connais l'auteur, c'est un vrai bonheur. On en reparlera lors de mon prochain séjour à Lunéville car je ne vais pas me contenter de t’écrire quelques lignes après le dur et long labeur que tu as du fournir !    Christophe

 

 
Il était 23h23 hier soir quand j'ai posé ton livre après une lecture "haletante",je me suis souvenue de ce que tu avais dit en parlant de lui:il était ton "bébé" eh bien bravo tu peux en être très fière !bisous.   Marie

 

 Bonsoir,
 J'ai terminé votre livre ce jour même et je vous avoue que je l'ai beaucoup apprécié. La construction est originale avec cette approche ésotérique qui surprend au début mais à laquelle on se fait rapidement. Je suis un sceptique (comme Martin) qui ne demande qu'à être convaincu... Votre manière d'inclure l'Histoire dans une histoire m'a également beaucoup plu, d'autant que j'aime cette époque terrible de la première guerre mondiale. Mon grand-père l'a faite, il en est revenu vivant et entier et m'en a jadis beaucoup parlé. Votre livre a rouvert un tiroir en moi et j'ai pu imaginer la vie d'Augustine, sa fiancée d'alors grâce à votre héroïne. j'attends avec impatience le suivant, en espérant que votre Maison ou l'ambiance que vous y avez trouvée, vous en inspirera beaucoup du même calibre.    Christian

 

 

 

Voilà, je viens d'achever la lecture de votre roman, acquis hier après-midi à la Librairie Stanislas, roman que vous avez dédicacé à l'une de vos  "consoeurs" d'écriture.

Consoeur s'est en effet révélé ici le terme  tout à fait  approprié,  le surnaturel étant l'une de mes sources d'inspiration.Je suis d'ailleurs encore toute imprégnée de cette histoire que j'ai lue très rapidement, et avec une réelle impatience , tant j'étais bien accrochée.Mes ingrédients favoris s'y trouvaient comme par magie : une histoire passionnelle contrariée, des destins manqués, une fin qui fait du bien à l'âme ne laisse pas sur sa faim ...L'atmosphère propre à lépoque est également bien restituée, la psycho des personnages itou, enfin , bref, c'est une belle histoire dont vous pouvez être fière et qui ne laissera certainement pas vos lecteurs insensibles!

Que Saint-Léopold vous protège et vous aide dans votre parcours,

Avec ma réelle sympathie,

Nadia HARLEY

 

Bonjour Jeanne, pardon Véronica,

je viens de passer quelques soirs avec Jeanne. bravo pour ce récit. Amicalement.    Bernard


Coucou ! ça y est ! Et d'une traite ! Tu t'y entends pour tenir le lecteur en haleine ! Je voudrais te demander : "Est-ce que c'est vrai ?" ça m'a fait le même effet bizarre que quand j'ai lu le journal de mon arrière-grand-père : on ne lit pas de la même façon quand on connaît l'auteur et que c'est proche de la réalité. Je trouve que tu manies bien les temps du passé : c'est une écriture un peu à "l'ancienne", peaufinée (je ne suis pas du tout spécialiste) mais qui coule. Je connais bien les bibliothécaires de Canéjan (depuis 15 ans que j'emprunte des livres) et je vais leur demander si elle veulent le lire et ce qu'elles en pensent (si ça ne te dérange pas) Sylvie B. >

J’ai eu beaucoup de plaisir à la lecture de « Jeanne ». Votre roman m’a beaucoup plu, j’ai aimé le mélange de fiction et de réalité concernant l’historique du château Léopold, et j’ai été très touchée par le personnage de Jeanne.    Brigitte F


 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Joseph 15/07/2008 18:54

Je l'avais acheté le 8 mai à sa sortie à St Nicolas, et mis précieusement de côté le temps de disposer de vrai temps libre, en vacances. Enfin, je l'ai lu... étonnant, surprenant, émouvant, bluffant... et pourtant les scientifiques ont toujours un peu de mal avec les fantômes ! pour terminer c'est admirablement bien écrit, encore bravo ! A bientôt.